Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 21:56


 

Les caractéristiques d'un bâton de marche nordique

Bien qu'il n'éxiste aucune norme en Europe, les fédérations et associations européennes ont défini un minimum requis pour les bâtons de marche nordique :
  1. Pas de bâtons rétractables
  2. Pas de bâtons en aluminium
  3. Bâton en mélange fibre de verre/carbonne (min. 30 voir 50 % carbone)
  4. Poignée type "marche nordique" en plastique, en liège ou en gomme
  5. Gantelet de marche nordique ergonomique (et non pas une simple dragone !)
  6. Une pointe fine, droite ou courbée de préférence en tungstène
  7. Des embouts (Pads) pour la pratique de la marche nordique sur l'asphalte (ou endroits où l'on ne peut enfoncer le bâton).

Les détails point par point :

  1. Pas d'aluminium : en effet l'aluminium absorbe mal les vibrations ce qui risque d'entraîner très vite des douleurs dans les membres supérieurs (tennis elbow). Dans la pratique du ski (bâtons en aluminium), le problème ne se pose pas puisque c'est la neige qui absorbe les vibrations.
  2. Pas de bâton rétractable : le bâton rétractable risque de se replier lors d'une poussée entraînant des risques de chute graves.

La composition du bâton :

  1. Fibre de verre : très léger, absorbant parfaitement les vibrations. Hélas très fragile. La solidité est apportée par le pourcentage de carbone.
  2. Fibre de carbone : c'est l'apport de carbone qui va donner au bâton sa solidité tout en préservant sa légèreté et sa dynamique. Plus le pourcentage de carbone est élevé, meilleure sera la solidité du bâton, donc sa qualité. Le taux de carbone conseillé va de 50% à 80 %.

Les poignées :

Contrairement au ski ou à la randonnée, la pratique de la marche nordique demande sans cesse de lâcher et de rattraper le bâton en ouvrant et refermant la main, ce qui entraîne de la transpiration = mains moites. Il faut doncchoisir une poignée agréable au touché et absorbant la transpiration pour éviter au bâton de glisser. Il existe 2 types de poignées :
  1. Poignée en plastique : n’absorbe pas la transpiration et glissante. Ces lacunes sont généralement comblées par l'utilisation de gants ou gantelets à pouce.
  2. Poignée en liège : absorbent très bien la transpiration, excellente prise en main, sensation naturelle. Généralement utilisé sur les modèles pro. Peu s'user et se salire à la longue.
    Poignée en gomme : 
    standard ou hybride, elle associe les avantages du liège et du plastique : facilement lavable, pratiquement inusable, ne glisse pas et absorbe la transpiration.

Les gantelets :

Afin que le bâton revienne automatiquement se replacer au creux de la main une fois lâché, on utilise un système de fixation spécial appelé "gantelet". Il existe 3 types de gantelets :

  1. Gantelets non ergonomiques : interchangeables droites ou gauches. Mauvaise reprise en main car le gantelet n'est pas adapté à la forme de la main. heureusement peu répendu.
  2. Gantelets ergonomiques trapézoïdaux : Modèle très répandu, différent droite et gauche pour une parfaite saisie du bâton.Ne permet cependant pas l'utilisation en méthode ALPHA
  3. Gantelets avec passage de pouce : Utilisé généralement sur du matériel professionnel, sa construction fait en sorte qu'il y ait un morceau d'étoffe entre le pouce et l'index qui permettra d'absorber la transpiration. De plus, ce type de gantelet permet la pratique de la méthode ALPHA (on continue de pousser sur le bâton main ouverte) et de la marche sportive. Certains modèles (comme sur les NORSTIX) permettent en plus de régler la distance gantelet / poignée afin de pouvoir mettre des gants en hivers.

La pointe :

C'est la partie du bâton qui est la plus mise à l'épreuve. Il faut donc que celle-ci soit très solide (Tungstène) et de préférence fixe (les pointes amovibles ou interchangeables sont fragiles et chères). Il existe 2 types de pointes :

  1. La pointe droite : plus répandue, permettant l'utilisation d’embouts classiques. Idéal pour les terrains meubles (sable, neige, herbe)
    La pointe inclinée (ou courbée) : 
    moins répandue, Mais de plus en plus appréciée en France pour une utilisation sur terrains moyennement meubles (forêt).

Les embouts :

Appelés aussi "pads" ou "chaussons", ils sont utilisés dans les endroits où l'on ne peut pas planter le bâton (sur l'asphalte par exemple). On distingue 2 types d'embouts :

Les embouts pour pointes droites
Les embouts pour pointes inclinées

NOUVEAU : une nouvelle qualité d'embouts vient d'être créée : Les embouts "carbone"
Les embouts "carbone" sont constitués d'un mélange gomme-carbone qui va donner à l'embout une meilleure accroche et le rendre très silencieux. Les embouts carbone ont une durée de vie de 3 à 4 fois plus longue que les embouts classiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by guena - dans Marche nordique
commenter cet article

commentaires

Jean Pierre Cht 21/03/2011 09:05


Bonjour,
Vous avez bien raison de parler de la marche nordique, car cette activité est formidable pour la santé.
JP Cht


guena 25/04/2011 19:39



Tout à fait d'accord avec vous Jean-Pierre .


A bientôt peut-etre dans le Médoc.



Présentation

  • : Forme et Bien-Etre avec Guéna , ambiance conviviale
  • Forme et Bien-Etre avec Guéna , ambiance conviviale
  • : Coach sportif donnant cours particuliers à domicile ( gym , aquagym, course à pied , fitness , pilates ,...) avec conseils diététiques , explications en bio-mécanique et équipements matériels. Animatrice de l'association Marche Nordique Médoc , association sportive alliant effort physique convivialité . Un 2ème animateur est présent tous les samedis. Vous pouvez nous rejoindre à tout moment de l'année , sans engagement et sans jugement.
  • Contact

Recherche

Liens